Akwaba Grand-bassam

ATELIER SOUS-RÉGIONAL SUR LA FERTILITÉ DES SOLS A GRAND-BASSAM

Plusieurs experts,spécialistes et chercheurs Africains dans le domaine de la cacaoculture, se sont donnés rendez-vous à Grand-Bassam du 26 au 28 février 2013 en vue de partager leurs expériences sur la question de la fertilisation des sols.
A l'ouverture de l'atelier,le représentant du Maire de Bassam a salué l'initiative de ses hôtes avant d'affirmer que la fertilisation permettra d'accroître les rendements agricoles et les revenus des producteurs.
M. Sona Ebai de la Fondation Mondiale pour le Cacao(WCF) a fait une présentation de son institution qui aide au développement de la cacaoculture après avoir réalisé plusieurs investissements dans le renforcement des capacités humaines,techniques et financières des acteurs(programme Initiative Africaine du Cacao,ACI).
M. Bredoumy Soumahila, Directeur Général de la productivité alimentaire,représentant le Ministre de l'Agriculture,a indiqué que "le défi majeur de la culture du cacao en Afrique de l'Ouest et du Centre,demeure sa durabilité et sa compétitivité".Il ajoute que l'économie cacaoyère durable,qui constitue une grande préoccupation des acteurs de la filière,mobilise en côte d'ivoire près de 700 000 producteurs et contribue à hauteur de 40% aux recettes d'exportation.
Pour lui,le sol étant le premier environnement favorable au développement de la culture,la combinaison d'un matériel végétal performant et d'une gestion rationnelle des sols constituent le fondement idéal pour une production cacaoyère durable.
Par ailleurs,le faible rendement des plantations est une insuffisance de la filière cacao qui peut être corrigé par les présentes reflexions,poursuit-il.
Le représentant du Ministre Coulibaly Sangafowa dit attendre beaucoup des confrontations d'études et expériences des différents pays sur la gestion de la fertilité des sols en cacaoculture et les meilleures pratiques suceptibles d'améliorer la productivité en milieu paysan.
Vivement que cet atelier trouve des solutions à la durabilité des sols et la productivité des cultures.

Ben Diabaté

Scroll to Top